L’autisme une souffrance invisible

Partages

Une souffrance invisible

L’AUTISME INDISCERNABLE

 

« Une personne autiste qui ne paraît pas autiste, est passée maître dans l’art d’imiter les comportements humains observables. Mais détrompez-vous, car sous ces apparences illusoires, repose un être humain muni d’une neurologie autistique des plus pures. »

-Tanya Izquierdo Prindle

À PARAÎTRE MARS 2017

L’ASPERGUIDE- Guide du Syndrome D’asperger

Cliquez ici pour en savoir plus⬅

livre syndrome d'Asperger

Partages

6 pensées sur “L’autisme une souffrance invisible”

  1. Je suis une personne de 61 ans et j’ai fait plusieurs test en ligne pour savoir si j’étais asperger et tous les résultats semblent s’en aller vers cette direction . je n’avais jamais compris pourquoi je n’avais jamais eu d’amis dans ma vie et que j’accroche sur des détails que le monde ne voit pas et ma femme m’a souvent fait des reproches pour me dire que je ne regarde pas les gens dans les yeux et que j’évite les regards . je sais dans le fond de moi que suis différent et que j’angoisse en permanence. j’aimerais avoir de l’aide je sais que je suis différent du monde ordinaire.

    1. Merci pour votre témoignage Mr. Lévesque. Je connais effectivement plusieurs autistes Asperger qui ont eu leur diagnostic passé 45 ans. Ce que vous vivez depuis toujours est typique à ceux et celles qui cheminent une grande partie de leur vie sans diagnostic. Êtes-vous à la recherche d’un diagnostic officiel? Si oui, contactez Dr. Normand Giroux de la Clinique autisme Asperger Montréal, il saura vous guider.

      Tanya

  2. Bonjour, est-ce que la personne autiste « passée maître dans l’art d’imiter les comportements humains observables » peut être âgée de seulement 6 ans et demi ? Merci

    1. Bonjour, c’est une bonne question. Ce qui est certain, c’est que plus on vieillit plus on aiguise cette aptitude à imiter les autres et à se fondre parmi eux. L’autisme Asperger peut prendre un nombre infini de formes, puisqu’il demeure que chaque enfant possède une individualité propre indépendante du syndrome d’Asperger. Cela dit, si vous avez des doutes et que votre enfant semble avoir du mal à s’adapter au monde qui l’entoure, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste afin de mettre toutes les chances du côté de l’enfant quant à son épanouissement et son développement personnel.

    2. Probablement pas.
      L’âge moyen où les symptômes cliniques des comportement autistiques sont presque totalement estompés (dans les cas, pas si fréquents, où cela arrive) est plutôt 30 ans que 6 ans.

      1. Il est vrai qu’il serait exceptionnel qu’un enfant de cet âge soit déjà  »passé maître dans l’imitation des comportements neurotypiques »… Cependant, je crois fermement que quand on a des doutes, il faut tout de même se fier sur l’opinion de spécialistes en diagnostic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *